Jean-Patrick Lescarboura

Le Dacquois débonnaire

« J’avais l’habitude de jouer avec Lolo Rodriguez. Crois-moi, il valait mieux l’avoir avec soi que dans l’équipe en face. Quoi qu’il en soit, il avait cette manie de te broyer la main quand il serrait la tienne. Il serrait si fort qu’il fallait se mettre à genoux pour le supplier d’arrêter ! C’était une force de la nature, il était naturellement très costaud. Il détestait soulever des haltères, il s’en fichait complètement. »

Je n’étais qu’un adolescent mais me souviens parfaitement de Jean-Patrick. Il était grand, joli garçon et élégant, et il avait un coup de pied impressionnant, il était capable d’allumer de ces chandelles, d’envoyer les gros ballons Adidas français voler bien au-delà de la distance requise. J’ai pris contact avec Jeannot et nous nous sommes retrouvés dans un bar de Cap Breton par une journée très humide au mois de mai 2018. Il m’a remercié de l’avoir intégré dans mon équipe et de lui avoir ainsi offert sa 29e sélection pour la France !

Inscrivez-vous pour une copie

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour savoir les dates de lancement du livre et pour vous donner une chance d'obtenir l'un des livres en édition limitée signés par David Beresford et Sean Fitzpatrick. Nous vous informerons également des mises à jour du website (joueurs, régions, nouvelles…).