Jean-François Imbernon

L’ourson géant

« En 1982, le nain (comme j’avais pris l’habitude d’appeler Jacques Fouroux) me téléphone tandis que je suis au bistrot du coin et il me demande de rappliquer et de jouer contre l’Irlande. Je lui réponds que je n’étais pas trop en forme mais il n’aurait pas accepté que je refuse. “Tu peux marcher ? Bien, alors, tu es sélectionné.” Arrivé à Paris j’étais contrarié parce qu’il était devenu sérieux et il surveillait tout ce que nous mangions. Nous étions censés ne plus boire de vin, ne pas manger de fromage ou de viande rouge, juste des carottes râpées et des choses saines. Ce soir-là, à la table du dîner, Jacques m’avait réservé une place spéciale, avec nom à côté, il y avait une assiette de fromage et une bouteille de vin ! Un sacré entraîneur ! »

Si Jean-François Imbernon était une bouteille de vin rouge, elle serait énorme, rustique et rassurante. C’est un homme du peuple, un catalan, un véritable produit régional et un garçon qui a du cœur. Nous nous sommes rencontrés par une froide journée d’hiver aux abords du stade Aimé-Giral de Perpignan. Il est immense et sa voix grave et son accent vous disent immédiatement d’où il est. Il pompait allégrement sur sa cigarette avant le déjeuner autour duquel nous avons passé trois heures à discuter de ses racines catalanes et à se remémorer les personnages et histoires de la vieille époque amateur.

Inscrivez-vous pour une copie

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour savoir les dates de lancement du livre et pour vous donner une chance d'obtenir l'un des livres en édition limitée signés par David Beresford et Sean Fitzpatrick. Nous vous informerons également des mises à jour du website (joueurs, régions, nouvelles…).